ADN

Un nouvel homo sapiens?

J’ai déjà parlé de ces fines aiguilles argentées, subtiles et invisibles, que je vois surplomber nombre d’entre nous depuis un an et demi. Eh bien, elle ont pénétré dans la tête des gens. Trop profondément. Elles ont suivi le parcours de leur colonne vertébrale.

C’est maintenant un autre type humain qui se répand sur la planète. On peut comparer facilement les deux en présence par le comportement, les expressions gestuelles involontaires, les idées, la manière de voir, ressentir le monde, le comprendre et presque par une « texture » charnelle, un plus ou moins grand degré de densité, d’opacité corporelle.

Il y a ceux qui se sont habitués au déferlement de la 5G et les autres, les anciens, ceux du monde d’avant. Les nouveaux apprécient les thérapies géniques et les autres refusent, révulsés, cette intrusion dans leur être qui n’est pas un vaccin traditionnel mais un surcroît de surcharge électromagnétique.

Cela va plus loin, à mon sens, que l’aventure individuelle.

La vitesse du chemin de fer et le bruit des voitures en ville avaient modifié, c’est certain, la manière d’être de l’humain mais, là, l’enjeu est tout autre. C’est à l’intérieur du corps et de la conscience qu’agit, pour s’installer, la 4ème révolution industrielle. Et cela s’accompagne de l’accès à d’autres dimensions qui n’étaient pas aussi actives sur Terre autrefois.

Les smartphones 5G ouvrent la porte à une dimension délicate à côtoyer comme à des énergies de type ombre noire dont on était plus à l’abri au siècle dernier. Derrière, se cachent des entités intelligentes qui ne s’exprimaient que rarement et qui risquent de se mettre à interagir, interférer, influencer quotidiennement nos sociétés.

Pour ma part, je vis sans smartphone. J’ai choisi de préserver, autant que faire ce peut, une petite poche d’air ambiant, de milieu personnel aussi naturel que possible. L’idéal pour cela serait de n’avoir pas de fibre optique non plus mais dans les grandes villes, c’est devenu impossible.

L’enjeu éthique, le scandale humanitaire, c’est que les Droits de l’Homme ont été bafoués volontairement. Le courant culturel et scientifique, militaro-industriel soutenu par le Forum de Davos et typiquement américain, savait d’avance ce qu’il faisait et a fait fi d’une information transparente qui aurait pu donner aux peuples plus que leur choix de civilisation, leurs choix d’humanité. Qu’on les soupçonne d’avoir mis en place l’espionnage de masse pour cela et d’avoir de surcroît fomenté le surgissement de nouvelles maladies virales pour accroître l’obligation impérative de dépendre des smartphones transformés en prothèses vitales, accélérant ainsi cette mutation forcée de l’espèce humaine, me paraît plus que légitime.

Il est temps de regarder les choses en face et d’en parler franchement.

Refuser de constater que, plus que des idéaux politiques, ce sont maintenant deux types humains différents qui s’affrontent, c’est avouer sa totale incapacité à appréhender le monde tel qu’il est et donc à prévoir ce qu’il peut devenir, pour le meilleur et pour le pire.

Cela fait des années que j’écris sur cette question et met en garde contre les dangers inattendus cachés derrière la manipulation de l’électromagnétisme, bien avant la crise « Covid-19 ». Malgré les apparences, je pense qu’en fait, ce n’est pas vain.

Nous n’avons pas tout compris de l’évolution du vivant. Nous manquent bien des « chaînons » comme l’ADN ou le cerveau n’ont pas encore livré tous leurs secrets. Encore une fois, ce seront les meilleurs qui resteront et continueront la grande saga de l’histoire de la Terre mais il n’est pas sûr qu’en cette bataille les modernes smartphonisés, les trafiqués aux nanoparticules, les mordus d’Intelligence Artificielle soient les mieux placés car ils ont oublié une chose essentielle : le Soleil. Dans la magie d’un ciel bleu sans entraves et le rayonnement de l’étoile, directement se diffuse au fond de nous ce sans quoi l’être vivant ne peut pas vivre, ce qui constitue le sommet intouchable, irréfragable de la psyché, en chaque conscience, en toutes pensées : la spiritualité. Et, avec elle, le Bien et la Vérité.

« Elle est retrouvée.

Quoi ? – L’Eternité.

C’est la mer allée

Avec le Soleil ».

Arthur Rimbaud

Posted in Droits de l'Homme, Electromagnétisme, Espionnage de masse, Smartphone and tagged , , .