Equinoxes et solstices

Le virus qui n’aime pas les équinoxes

Si l’on regarde les pics de cas identifiés et de mortalité pour l’épidémie de Covid-19 en France, l’on voit clairement qu’ils se situent au moment de l’équinoxe de printemps et d’automne, chose curieuse pour un coronavirus lorsqu’on sait que les rhumes et autres grippes prolifèrent surtout pendant les mois d’hiver.

Comme en astrologie, la montée commence avant l’aspect juste, il y a une apogée et cela redescend rapidement après. Les solstices ne semblent pas touchés. Ces statistiques ne sont valables que pour mon pays. Je n’ai pas étudié de manière aussi détaillée celles des autres. A chaque nation de l’hémisphère Nord ou Sud de voir si l’inclinaison de l’axe de la Terre par rapport au Soleil a une incidence sur la diffusion des virus. Si c’était le cas, c’est bien un rapport de la Terre au Soleil, sous l’angle notamment des rayonnements solaire et électromagnétique, qui serait à étudier pour décrypter le surgissement du “Covid-19”.

Cela me ramènerait à ce que j’ai vu au début de la crise: les axes des Pôle-Nord et Sud, une belle antenne plantée au sommet de l’Arctique et une onde noire se répandant sur toute la planète à partir de là avec un Equateur particulièrement sale.

Si les extraterrestres se sentent concernés par le problème (c’est un peu l’impression qu’ils m’ont donnée…) et, avec eux, d’une manière très particulière, les chefs d’États humanoïdes qu’ils ont créés, puisqu’ils ont été jusqu’à inventer des mesures de sécurité draconiennes et semble-t-il, disproportionnées s’il ne s’agit que du seul danger viral visible, est-ce parce que cela aurait, en fait, l’ampleur d’un phénomène cosmique?

En rapport avec la Planète X? Je les entends depuis 2008, les E.T., me dire: «Elle se rapproche». Ou simplement le Soleil?

C’est un fait que le temps s’est rafraîchit, du moins en France, depuis le début de l’épidémie, renvoyant aux oubliettes tous les modèles informatiques ratés sur le pseudo «réchauffement» climatique.

Alors, serait-ce un problème entre l’inclinaison de la Terre et son orbite autour du Soleil qui aurait rendu plus sensible les connexions avec une autre dimension et dénaturé notre équilibre habituel face aux mondes «ombre», à l’énergie sombre? D’où, technologies modernes aidants, des anomalies dans l’électromagnétisme et l’effraction dans les cellules, celles du corps, certes mais pourquoi ne pas l’envisager aussi pour d’autres molécules, d’un «noir» mortifère provoquant des mutations virales?

Hypothèse que l’on est en droit de faire, étant donné les circonstances: le “Covid-19” pourrait bien n’être que l’artefact, l’effet secondaire, le dommage collatéral de ce qui se passe vraiment et que l’on nous cache depuis le début…

Si j’étais Chef d’État, j’interdirais la 5G sur tout le territoire. Je réinstallerais un ADSL performant et bien enterré, bien blindé en encourageant les connexions filaires et les téléphones fixes. J’aurais un pays de gens en pleine santé et d’industries florissantes.

Mais je ne suis pas Chef d’État, l’on peut seulement passer le mot à Emmanuel Macron!

Posted in Covid-19, Electromagnétisme, Extraterrestre and tagged .